Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 14:48
Concert / pique-nique pour Temuujin et sa famille: l'affiche

Partager cet article

Published by Dany
commenter cet article
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 09:30

Les parents d'élèves de l'école Saint-Exupéry de Piré sur Seiche organisent un concert / pique-nique en soutien à Temuujin et sa famille, sur la pelouse devant l'école publique à Piré.

Au programme:
Mr Roux
Leïla Chevrollier-Aïssaoui
Alee
Piroman

De 19h à 21h30.
Entrée gratuite / participation libre.

 

Cela est paru dans Ouest-France dès hier soir: http://www.ouest-france.fr/pire-sur-seiche-mobilisation-contre-lexpulsion-de-temuujin-3508184

 

Partager cet article

Published by Dany
commenter cet article
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 23:01

Le JT de France 3 Bretagne d'aujourd'hui 19h, avec un beau sujet sur les faits du jour, dès le début du journal:
http://pluzz.francetv.fr/v…/jt_1920_bretagne_,123686372.html

TVR d'hier, dès le début aussi:

http://www.tvr.bzh/programmes/tvr-soir-1433867400

Partager cet article

Published by Dany
commenter cet article
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 19:07

Ce mercredi 10 juin, la gendarmerie n’a pas communiqué à Oyuna, la maman de Temuujin, le plan de vol qui était prévu pour leur retour en Mongolie. La famille est assignée à résidence* pendant 45 jours.
La préfecture a donc décidé de ne pas mettre en œuvre immédiatement l’expulsion. C’est une première victoire, obtenue grâce à la mobilisation des familles, à l’aide de RESF, et à la médiatisation. Merci à tous d’avoir permis ce sursis. Dans l’immédiat Temuujin pourra participer au voyage scolaire vendredi et à la fête de l’école samedi, c’est un premier soulagement.
Mais la famille reste expulsable à tout moment, même pendant ces 45 jours. Il faut donc rester mobilisé et vigilant, pour réagir en cas de nouvelle convocation ou interpellation.
Nous avons montré depuis lundi que nous étions capables de nous mobiliser massivement en moins d’une demi-journée. Nous devons maintenir la pression, notamment sur la préfecture et sur les élus, pour éviter l’expulsion et obtenir la régularisation de la famille. Notamment, continuez à signer et à faire signer la pétition en ligne (voir ci-dessous).
Le délai de 45 jours aboutit pendant les vacances scolaires. Il est évident que nous ne nous démobiliserons pas après la fin de l’année scolaire. Nous resterons en contact grâce aux e-mails, blog, page facebook, sms, etc. Même si nous sommes moins nombreux, il y aura toujours des parents présents pour réagir vite !
L’avocate de la famille et RESF nous tiennent au courant des suites juridiques et administratives. Nous relaierons ces informations aussi souvent que nécessaire.
Des actions seront menées très régulièrement pour maintenir et amplifier la mobilisation. Vos idées sont les bienvenues, n’hésitez pas à les partager.


Nous poursuivons notre soutien à Temuujin et sa famille !
Nous ne relâchons pas la mobilisation !


Signez et faites signer la pétition en ligne : http://www.educationsansfrontieres.org/P2933
Rejoignez la page facebook : https://www.facebook.com/nonalexpulsiondetemuujin
Suivez le blog de l’APE : http://ape-piresurseiche.blogy.fr

Piré sur Seiche le 10 juin 2015

Des parents d’élèves, toujours mobilisés


* Ils peuvent circuler en journée, aller à l’école, etc. Mais ils doivent dormir au domicile chaque nuit, et Oyuna doit « pointer » à la gendarmerie deux fois par semaine.

Partager cet article

Published by Dany
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 14:56

Prochaine action pour soutenir Temuujin: pique nique ce mercredi 10 vers 12h15-30 devant la préfecture Beauregard à Rennes.

http://ape-piresurseiche.blogy.fr/

 

Partager cet article

Published by Dany
commenter cet article
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 21:29

Un ami de Rémi risque l'expulsion à tout instant.

L'info expliquée: http://ape-piresurseiche.blogy.fr/info-importante-expulsion-de-temuujin-a117856552

Une pétition en ligne: http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?article52621

Une page facebook de soutien: https://www.facebook.com/nonalexpulsiondetemuujin

Aidez nous svp c'est urgentissime!

Partager cet article

Published by Dany
commenter cet article
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 15:51

Autour de la maison, notre terrain est constitué de différentes parcelles. L'une d'entre elles est un peu isolée, assez peu pratique d'accès. Deux fois par an, on y mettait les chèvres pour « entretenir » le terrain. Mais depuis qu'on a moins de chèvres (plus du tout désormais, snif…), ce terrain n'est plus entretenu.

Nous nous sommes dit qu'on y planterait des arbres un de ces hivers, pour avoir du bois de chauffage dans quelques années.

En ce printemps ensoleillé, j'ai vu de loin que les ronces se faisaient une bonne place… et je me suis enfin décidé à faire rugir la débroussailleuse hier après-midi.

Mais quelle surprise en arrivant sur place ! Chênes, érables, robiniers, saules, noisetiers, pruniers, cerisiers, et quelques autres dont je connais pas les noms. Au début, j'ai essayé de compter le nombre de chaque variété, mais j'ai vite abandonné (trop d'efforts intellectuels un samedi !!!)

Il y a largement plus d'arbres que ce que l'on imaginait planter… ça se chiffre en plusieurs dizaines.

La présence d'une haie fournie à proximité a évidemment aidé, pour que les fruits, glands, graines se propagent. Mais j'ai tout de même remarqué des espèces qu'on ne trouve pas à proximité immédiate : les oiseaux et rongeurs ont donc participé !

Après quelques coupes de ronces et chardons, il suffit d'admirer le « travail » de la nature. En plantant nous-même, on n'aurait jamais réalisé une belle répartition avec un visuel « naturel ». On y aurait passé pas mal de temps, on aurait fait mourir quelques plants, on aurait peut-être dépensé de l'argent, et on se serait bien fait mal au dos ! La leçon du jour me plaît beaucoup : « tu veux des arbres ? Ne touche pas à ton terrain pendant un ou deux ans, et admire le résultat ! Ne fais rien, ça marche tout seul. » Bon, évidemment, ça ne fonctionne pas comme ça pour tous les travaux de la vie courante… dommage !

Cette petite parcelle à qui on a foutu la paix, nous donnera bientôt des fruits et du bois gratuitement. Parce qu'en fait, ça paraît incroyable, mais on peut encore avoir des choses gratuites et sans trop d'efforts en ce bas monde. Si si, ça se peut ! Les capitalistes n'ont pas encore mis la main sur la totalité de la nature !! Et après tout, l'humain est toujours un chasseur-cueilleur...(enfin : personnellement, pas chasseur, mais bon.)

 

En guise de conclusion (voire même de moralité… mais pour un anar laïcard comme moi, parler de morale c'est un peu gonflé ! ;-)), je citerais cette phrase issue d'un film qui n'a rien à voir (mais alors rien!), à prononcer avec un accent belge wallon (Fab va bien rire en la lisant ! ;-)) : « roooo la nature est bien faite hein ! ». Et j'ajouterais : « puisqu'elle est bien faite, foutons-lui la paix, elle nous le rendra ! »

 

Partager cet article

Published by Dany - dans environnement
commenter cet article
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 21:52

Ce matin, je suis allé à la poste.

Ça fait environ 10 ans que je fréquente ce bureau de poste. Au début il y avait deux guichets d'ouverts. Puis ils ont installé une machine automatique pour affranchir le courrier, acheter des timbres, etc. Maintenant cette machine peut même s'occuper des recommandés. Puis ils ont fermé un des deux guichets. Enfin, pas tout à fait « fermé ». Le guichet est toujours là, mais il n'y a plus personne derrière.

Donc ce matin, un seul guichet d'ouvert. Une queue de cinq personnes, et moi j'arrive en sixième position. La postière appelle quelqu'un derrière. Je me suis dit, un peu bêtement : « Cool, ils vont ouvrir le deuxième guichet ». N'importe quoi ! Le jeune homme qui arrive porte un badge « stagiaire », et vient demander à chacun quelle opération il souhaite effectuer. Lorsqu'il s'agit de courrier, ce stagiaire accompagne la personne à la machine, et fait les opérations sur cette machine !

Le temps que ce jeune homme s'occupe de mon recommandé, je me suis dit : « Est-ce que ce jeune homme se rend compte que quand ils aura appris à tout le monde comment utiliser la machine, il n'y aura plus de raison pour qu'il soit embauché ? Il est en train de créer les conditions de son propre chômage, c'est dommage quand même… ouvre les yeux camarade, rebelle-toi ! » (j'ai des restes syndicaux qui ressortent régulièrement comme ça ! ;-)). Une fois que le stagiaire a validé et pris mon recommandé, je lui dit qu'il me faut aussi des timbres ecopli (les gris, dont on ne voit jamais de publicité, mais ça je ne lui dit pas)… c'est dommage, parce que la machine ne propose pas ces timbres économiques ! Non non monsieur, je ne veux pas les tarifs verts, je veux les éco, les gris. Eh bin non, pas dispos à la machine qu'on me répète. Il ne faudrait pas que les gens aient facilement accès au tarif le plus économique (ça non plus je ne lui dit pas -j'aurais dû, en fait-, mais il doit voir dans mes yeux que j'y pense, parce qu'il a perdu son sourire jeune et naïf…). Je retourne donc faire la queue ! En deuxième position, ouf, merci la machine…

Et là je me dis, prolongeant ma réflexion de tout à l'heure : « Mais enfin, la machine est installée pour supprimer un emploi au guichet, sauf qu'il faut quelqu'un pour pousser les gens à aller à cette machine et les y aider ! Si ce stagiaire avait occupé le second guichet, il aurait été plus efficace. On pourrait débrancher la machine et ne plus payer pour sa maintenance. Même dans la logique brutale de réduction de coûts et de suppression d'emploi, cette histoire de machine assistée par un humain, c'est un comble ! Tout est râté… Y a-t-il quelqu'un à la poste qui s'est aperçu de cette bêtise ? ».

A mon tour au guichet. « Ah oui les timbres éco gris. Où sont-ils rangés déjà ces timbres ? Je n'en vends pas souvent ». Tu m'étonnes… Dans quelques temps un ponte dira « on va supprimer cette gamme de tarif, les gens n'en achètent pas »...grrrr

 

Le coup de la machine et de la personne pour utiliser la machine, ça me fait aussi penser aux caisses automatiques de supermarché. On installe ces caisses pour supprimer des emplois de caissiers, mais comme les gens sont moins bons que les caissiers pour s'en servir, la queue s'allonge et on met un caissier au milieu des machines pour aider les gens… Au moins dans ce cas, le responsable du supermarché est sur place pour s'apercevoir de la connerie, et au fil des rénovations de supermarchés, on commence à voir des suppressions de caisses automatiques…

 

Finalement, l'humain est un robot efficace...

 

Partager cet article

Published by Dany - dans travail
commenter cet article
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 16:44

Mais cela, tout le monde ou presque l'a oublié… on préfère se dire « cool un jour férié » ou alors « c 'est bizarre qu'on ait gardé un jour férié pétainiste »… ou encore « il y a trop de jours fériés en mai, cela nuit à la croissance » comme le dit tous les ans le Medef relayé par la presse aux ordres.

Et comme tous les ans, cette journée qui devrait être pour moi une journée de lutte, ou au moins une journée militante et active, est une journée désespérante…

Je ne vais pas énumérer toutes les causes de ce « désespoir », mais voici les principales :

- D'abord, les centrales syndicales sont impuissantes à mener les luttes. Soit qu'elles manquent de forces vives, soit qu'elles soient dirigées par des incapables en matière d'analyse socio-économique, de revendications, de gestion de luttes, etc. Soit les deux… J'ai tout juste entendu récemment un nouveau leader syndical parler rapidement de réduction du temps de travail. Pour le reste, c'est le désert intellectuel. A part des compromis compromettants, rien de bien motivant… il n'y a même plus de critique du capitalisme ou du marché libre… la pensée unique, juste dans les rangs syndicaux… on touche le fond quand on entend certains défendre le travail du dimanche. Il y a même une compétition pour doubler la CGC par la droite, c'est tristement affligeant… et à gerber (un berger à gerber, ah ah… ma blague ne me fait même pas rire, tellement ça me fait biiiip de réentendre sa voix dans mes pensées).

- Ensuite, les travailleurs eux-mêmes me désespèrent, dans leur immense majorité. « C'est normal qu'on ait perdu des RTT, on en avait trop ». « D'façon faut bosser pour s'en sortir hein ». « Y'en a marre de payer des assistés à rien foutre ». « Elle est bien cette boite on a des heures sup ». « Je bosse beaucoup et je ne gagne pas lourd, mais j'ai un boulot alors je ne me plains pas ». « Quoi ? Tu veux un travail qui te paye de quoi vivre et qui te laisse du temps pour toi et ta famille ? Ah bin si tu veux pas bosser aussi... ! ». Et j'en passe, des tonnes et des tonnes… Quand est-ce que tous ces gens vont ouvrir les yeux ? Vont-ils un jour comprendre que le chômage est organisé en ajustant la durée du travail, parce que le chômage permet de maintenir la pression ? Vont-ils un jour comprendre que la quantité de travail à fournir pour « produire » tous les biens et services nécessaires n'est pas si énorme que ça, et qu'on pourrait se partager et le travail et ses fruits, au lieu d'être en compétition pour avoir beaucoup de travail et peu de fruits ? D'ailleurs, vont-ils un jour comprendre qu'on devrait avoir un débat démocratique sur la nécessité de certains biens et services… ? Vont-ils un jour lire autre chose que le programme TV, pour comprendre que le problème de la dette et de la création monétaire n'a rien de très compliqué, et que les mensonges de nos gouvernements doivent cesser ? Vont-ils un jour comprendre qu'on pourrait très bien vivre sans courir après la sacro-sainte croissance ? Etc etc etc. je m'arrête parce que je me démoralise au fur et à mesure que j'écris ces lignes…

En ce 1er mai, je ne crois plus aux travailleurs dans leur ensemble. Y'en a trop qui se laissent abrutir et qui deviennent cons, y compris parmi leurs représentants. Le Medef, les partis politiques, les puissants de ce monde, eux ne se laissent pas abrutir. Ils ont tout compris, ils ont organisé le monde pour qu'il fonctionne à leur profit. Et nous on regarde faire, on se déchire entre nous, on cherche et on trouve des bouc-émissaires faciles.

En ce 1er mai, je n'ai plus le courage de convaincre...

Alors, profitez bien de votre jour férié sans penser au système économique, surtout ne lisez pas, travaillez bien samedi voire dimanche, ou allez consommer dans des magasins samedi et dimanche pour faire travailler les autres, râlez contre tout ce qui est fermé le 1er mai, râlez contre le mauvais temps et l'assisté ou l'étranger, et continuez votre vie malheureuse en pensant qu'en étant plus malheureux (en travaillant plus) vous pourrez devenir heureux (avoir plein d'argent).

J'ai une foutue envie de dire merde, mais comme je crois en certains d'entre vous qui me lisez, je ne le dis pas… oh pis si, tiens ! Merde !

Partager cet article

Published by Dany - dans pfffffff
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 14:27

Désolé pour mon franc parler, mais vraiment j'en ai ras-le-bol de ces journalistes qui ne font pas leur boulot correctement...


Donc, décryptage:


1- le FN ne s'est ni ramassé, ni amélioré. Il est à peu près constant.

Non non, je n'ai pas bu! Je regarde juste les chiffres: Présidentielle 2012: 6,4 millions de voix. Européennes 2014: 4,7 millions de voix (tout le monde disait que le FN avait monté énormément, mais c'était faux en nombre de voix. Le pourcentage avait monté à cause de l'abstention massive). Et aux départementales de dimanche dernier: 5,1 millions de voix. La stabilité, donc. Seul le niveau de l'abstention fait bouger le pourcentage du FN.


2- le PS s'est bel est bien ramassé. Il n'a pas réussi à sauver les meubles, comme les journalises le disent.

Car en fait, les 21% annoncés ne sont pas ceux du PS. Le PS seul n'a fait que 13,3%. L'alliance du PS avec d'autres (dénomination Union de la Gauche (UG)) a fait 8,17% de plus, pour faire les 21% annoncés. Mais ces 8,17% ne peuvent être attribués que pour moitié au PS. Le score réel du PS est donc de 17,4%. Une belle claque!


3- le reste de la gauche dépasse le PS! Ces autres partis de gauche ont été annoncés comme dérisoires (4,7% au Front de Gauche, 2% à EELV), alors que premièrement il manque des comptages (j'explique plus loin), et deuxièmement comme ils n'avaient pas de candidats partout, on ne peut pas mesurer leur audience de manière nationale!

Donc, explication du premièrement: il manque des comptages! Les étiquettes Divers Gauche regroupent des candidats de gauche de différentes étiquettes hors PS. En majorité ce sont des alliances Front de Gauche et EELV. Donc leur score devrait être réparti entre Front de Gauche et EELV. Cela représente 6,8%, pas négligeable! De plus il y avait des candidatures PCF (1,3%). Et il ne faut pas oublier la moitié des scores de l'étiquette Union de la Gauche (UG). Au total, les forces de gauche hors PS représentent 14,82% sans compter la moitié des scores UG, soit déjà plus que le PS! En répartissant ces voix UG, on obtient PS: 17,39%, reste de la gauche: 18,91%; CQFD, la gauche de la gauche bat le PS! Mais comme elle est éparpillée et sans leader, elle est inaudible pour un journaliste normalement constitué, c'est-à-dire qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez.

Explication du deuxièmement: beaucoup de cantons n'avaient comme candidats que 3 binomes: 1 d'union de la droite, 1 du PS ou d'union PS et autre, 1 du FN. Donc dans ces cantons on ne peut pas mesurer les intentions de vote pour l'autre gauche. Donc diviser les scores Front de Gauche et EELV par le nombre national d'électeur n'a pas de sens! Il vaudrait mieux aggréger les scores des cantons où il y avait ces candidats, sans les autres, pour observer les pourcentages... mais cela demande un vrai travail de recherche, qui prend un peu plus que 3 minutes pour rédiger un torch'biiiiiip

 

Donc, mon analyse, c'est que:

- L'abstention a encore gagné l'élection. Signe que la moitié des Français ne croit plus en nos "élites" politiques, qui de toute façon mènent à peu près la même politique économique et sociale de droite.

- Le FN est stable et ne menace pas plus qu'hier notre démocratie très imparfaite.

- le PS n'en finit pas de s'enfoncer, à cause de sa trahison constante depuis l'élection présidentielle de 2012.

- la gauche alternative a un potentiel important, mais elle n'en est même pas consciente, tellement elle est divisée et menée par des carriéristes éparpillés...

 

Et enfin, constat très local: à Piré le résultat est éloquent. Mes amis politiques sont vraiment peu nombreux... Quand je croise quelqu'un, je n'ai qu'une chance sur 30 de tomber sur quelqu'un qui partage à peu près mes idées... encore une bonne raison de rester dans ma campagne... euh...

 

Partager cet article

Published by Dany - dans politique
commenter cet article