Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 21:52

Ce matin, je suis allé à la poste.

Ça fait environ 10 ans que je fréquente ce bureau de poste. Au début il y avait deux guichets d'ouverts. Puis ils ont installé une machine automatique pour affranchir le courrier, acheter des timbres, etc. Maintenant cette machine peut même s'occuper des recommandés. Puis ils ont fermé un des deux guichets. Enfin, pas tout à fait « fermé ». Le guichet est toujours là, mais il n'y a plus personne derrière.

Donc ce matin, un seul guichet d'ouvert. Une queue de cinq personnes, et moi j'arrive en sixième position. La postière appelle quelqu'un derrière. Je me suis dit, un peu bêtement : « Cool, ils vont ouvrir le deuxième guichet ». N'importe quoi ! Le jeune homme qui arrive porte un badge « stagiaire », et vient demander à chacun quelle opération il souhaite effectuer. Lorsqu'il s'agit de courrier, ce stagiaire accompagne la personne à la machine, et fait les opérations sur cette machine !

Le temps que ce jeune homme s'occupe de mon recommandé, je me suis dit : « Est-ce que ce jeune homme se rend compte que quand ils aura appris à tout le monde comment utiliser la machine, il n'y aura plus de raison pour qu'il soit embauché ? Il est en train de créer les conditions de son propre chômage, c'est dommage quand même… ouvre les yeux camarade, rebelle-toi ! » (j'ai des restes syndicaux qui ressortent régulièrement comme ça ! ;-)). Une fois que le stagiaire a validé et pris mon recommandé, je lui dit qu'il me faut aussi des timbres ecopli (les gris, dont on ne voit jamais de publicité, mais ça je ne lui dit pas)… c'est dommage, parce que la machine ne propose pas ces timbres économiques ! Non non monsieur, je ne veux pas les tarifs verts, je veux les éco, les gris. Eh bin non, pas dispos à la machine qu'on me répète. Il ne faudrait pas que les gens aient facilement accès au tarif le plus économique (ça non plus je ne lui dit pas -j'aurais dû, en fait-, mais il doit voir dans mes yeux que j'y pense, parce qu'il a perdu son sourire jeune et naïf…). Je retourne donc faire la queue ! En deuxième position, ouf, merci la machine…

Et là je me dis, prolongeant ma réflexion de tout à l'heure : « Mais enfin, la machine est installée pour supprimer un emploi au guichet, sauf qu'il faut quelqu'un pour pousser les gens à aller à cette machine et les y aider ! Si ce stagiaire avait occupé le second guichet, il aurait été plus efficace. On pourrait débrancher la machine et ne plus payer pour sa maintenance. Même dans la logique brutale de réduction de coûts et de suppression d'emploi, cette histoire de machine assistée par un humain, c'est un comble ! Tout est râté… Y a-t-il quelqu'un à la poste qui s'est aperçu de cette bêtise ? ».

A mon tour au guichet. « Ah oui les timbres éco gris. Où sont-ils rangés déjà ces timbres ? Je n'en vends pas souvent ». Tu m'étonnes… Dans quelques temps un ponte dira « on va supprimer cette gamme de tarif, les gens n'en achètent pas »...grrrr

 

Le coup de la machine et de la personne pour utiliser la machine, ça me fait aussi penser aux caisses automatiques de supermarché. On installe ces caisses pour supprimer des emplois de caissiers, mais comme les gens sont moins bons que les caissiers pour s'en servir, la queue s'allonge et on met un caissier au milieu des machines pour aider les gens… Au moins dans ce cas, le responsable du supermarché est sur place pour s'apercevoir de la connerie, et au fil des rénovations de supermarchés, on commence à voir des suppressions de caisses automatiques…

 

Finalement, l'humain est un robot efficace...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dany - dans travail
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dany
  • : Mes états d'âme, mes réactions par rapport à l'actualité, etc.
  • Contact

Recherche