Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 04:33

A 3 jours d'un nouvel emploi, pour l'année de mes 40 ans, je me suis "amusé" à recenser mes expériences professionnelles dans un tableau. En colonnes, j'ai mis les employeurs, puis les entreprises (différentes parfois de l'employeur: à cause des sociétés de service ou entreprises d'intérim), puis les missions ou postes (ou projets: il parait que tout fonctionne en mode projets maintenant... bref!), et enfin le métier exercé.

En commençant ce tableau j'avais en tête 4 ou 5 lignes... mais en cherchant bien j'ai complété avec les petits boulots que j'avais oubliés, les missions pourries que j'avais retiré du CV, les stages parce-que-c'est-un-travail, et puis j'ai dû ajouter des lignes quand l'entreprise a changé juridiquement alors que je ne bougeais pas de mon bureau, etc. Et puis j'ai mis aussi mon petit boulot de cours particuliers pendant mes études (c'était au black, mais c'est du boulot quand même! Il y a prescription, je peux l'écrire maintenant... ça payait les bières et aussi le gazole de la Tipo, alors c'était bon pour la croissance, donc Macron approuve j'en suis sûr!).

Donc, en incluant mon nouveau job de-dans-3-jours, voici le bilan chiffré:

  • 20 ans de vie professionnelle
  • 14 employeurs différents
  • 18 entreprises ou structures dans lesquelles j'ai été "subordonné"
  • 20 missions/postes/projets ou appelez-ça-comme-vous-voulez
  • en exerçant 8 métiers différents (je n'ai pas compté la diversité des métiers exercés quand on gère une micro-entreprise)
  • la plus longue période en apparence a été "Thomson". 7 ans de présence, sur presque la même mission. Mais pendant cette période j'ai eu 5 employeurs différents sans changer de bureau! Il y a aussi eu dans cette période la mission "syndicale" très mouvementée...
  • la période la plus réellement stable (même employeur, même entreprise, même mission) a été la période "General Electric": 2 ans et 6 mois. Ou alors ma petite entreprise Coxinergie: 3 ans et 7 mois, mais vu les soucis que ça a généré et les jobs que j'ai dû faire en parallèle, on ne peut pas vraiment parler de stabilité...

Suis-je instable? Inadapté au travail? Bon, c'est sûr que j'ai un caractère "entier", mais j'ai l'impression que j'arrive à bosser quand même... Et puis j'ai quand même le sentiment que les moins de 40-45 ans ont presque tous des parcours plutôt chahutés ou "non-linéaires" (ça fait plus joli que "bordélique" ou "port'nawak"!). Et c'est bien plus chaotique que moi pour les 20 à 30 ans, voire 35 ans, qui galèrent à trouver du taf. Faites le compte les amis, si ça ne vous fait pas peur! Je suis sûr que plusieurs d'entre vous me battent! ;-)

Tout à l'heure aux infos ou dans la chronique éco de votre radio préférée, vous entendrez à coup sûr parler de "flexibilité", d' "adaptabilité", et du mot à la mode: la "flexisécurité". Haaaa! Celui-là je l'adore! Mais qui sont ces chroniqueurs pseudo-journalistes qui relayent les discours du Medef sans connaitre nos vies? Je crois qu'en matière d'adaptabilité au changement on n'a rien à prouver. La flexibilité est là et bien là il me semble. Mais la sécurité elle est où?

Et dire que, en durée comme en âge requis pour avoir droit à une retraite, je n'en suis même pas à la moitié de ma vie professionnelle...

Allez, haut les cœurs! Cette fois-ci, je vais peut-être battre mon record de stabilité?

Partager cet article

Repost 0
Published by Dany - dans travail
commenter cet article

commentaires

Pierrot de THOMSON 01/03/2016 20:29

Salut Dany! Je suis bien content que tu es pu trouver une voie qui te convienne, après toutes ces années agitées. Tu es parmi ceux qui auront continuer à dénoncer ce système, BRAVO! Reste ceux à qui on ne pouvait apprendre à faire la grimace tel un vieux singe, qui se sont bien sorti de l'impasse sur le dos des salariés en privilégiant la paix sociale en collaboration avec les patrons voyous.. Mais, qu'en pensent-ils désormais? Hier encore, j'étais considéré comme "activiste", trouvant le syndicalisme trop complaisant... Malheureusement la lutte contre le néo-capitalisme ne fait que commencer et aujourd'hui je suis dirigeant d'entreprise et plus que jamais opposé à ce retour à l'esclavagisme...Ce qui est sur, c'est qu'une idée noble sera toujours plus enrichissante qu'un long discours servant à endormir les salariés devenus désormais des "collaborateurs d'entreprise". Avec toutes mes amitiés, je te souhaite bon vent dans ta nouvelle expérience; Amicalement. Pierrot

Présentation

  • : Le blog de Dany
  • : Mes états d'âme, mes réactions par rapport à l'actualité, etc.
  • Contact

Recherche