Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 05:21

Deux votes étranges, coup sur coup.

D’abord, jeudi, le vote britannique, pour sortir ou rester dans l’Union Européenne. Ce vote est étrange, non pas tant sur le fond - car je n’ai pas à avoir d’opinion à la place des britanniques -, mais plutôt dans ses motivations. Si j’ai bien compris, la campagne a tourné autour de deux arguments : 1- l’immigration et 2- l’économie.

Sauf que… 1- le Royaume Uni n’applique pas les règles de libre circulation des personnes de l’espace Schengen. Donc le fait d’être ou pas dans l’Union Européenne ne change absolument rien à l’immigration. L’argument est juste hors sujet… C’est surréaliste que ce thème ait pris autant d’importance dans cette campagne. Il aurait pu être pertinent dans une élection législative interne, mais pas là.

Et 2- Si on fait la balance de ce que paie le Royaume Uni pour l’Union Européenne et de ce qu’il reçoit, et qu’on y ajoute les entreprises et emplois installés dans ce pays pour bénéficier à la fois de la situation fiscale avantageuse et du marché commun européen, cette balance est largement bénéficiaire pour le Royaume Uni. Cet avis est quasi-unanime, et les partisans du Brexit l’ont même avoué (après le vote, il est vrai…)

Et donc… pourquoi un tel vote alors que les arguments sont faux et archi-faux ? J’ai du mal à comprendre… est-ce une hystérie collective, un peu comme une soirée alcoolisée pendant laquelle on dirait des bêtises qu’on regrette le lendemain ? Au vu des réactions de certains électeurs cette semaine, cela ressemble à ça. Il y en a même 4 millions qui réclament un nouveau vote ! On croit rêver ! C’est dingue de voir que des électeurs auraient voté sans être très sérieux, au vu de l’impact du sujet. C’est navrant de voir autant d’irresponsabilité. Et maintenant, on s’aperçoit qu’il n’y a même pas de majorité politique pour gouverner et appliquer cette décision souveraine du peuple… du grand n’importe quoi !

Du coup, j’ai envie de dire, un peu cyniquement… bien fait pour vous les gars ! Si vous votez avec vos pieds sous l’emprise d’un alcool démagogique hors-sujet, et bien prenez le large, réfléchissez quelques années, et puis on verra ensuite ! Kenavo les bouseux !

Ensuite, dimanche, le vote de la Loire Atlantique sur l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Là encore, le peuple a parlé, il n’y a plus qu’à appliquer la décision du peuple ! Cela me fait mal, moi qui suis un opposant à ce projet. Mais voilà, c’est ça la démocratie. En fait je conteste le périmètre de ce vote, taillé pour avoir le « bon » résultat. N’empêche que ce scrutin révèle deux choses significatives.

1- Chacun vote pour soi-même. Globalement, ceux qui subissent les nuisances de l’aéroport actuel votent pour le transfert. Ceux qui subiront les nuisances du futur aéroport votent contre. Ceux qui perdent les emplois et les accès à l’ancien aéroport votent contre. Ceux qui pourraient profiter des emplois ou de l’accès au nouvel aéroport sans subir les nuisances votent pour. Le vote ne semble pas refléter une pensée pour l’intérêt général. C’est triste de voir ça…

2- L’économie prime, et tant pis pour l’environnement. Globalement la majorité raisonne avec des arguments économiques, et s’assoit sur l’environnement. L’environnement au sens planétaire, avec le réchauffement climatique, devrait être une préoccupation majeure. La COP21 semblait avoir aidé à une prise de conscience (peut-être seulement dans les médias !) Ce réchauffement climatique devrait nous inciter à réduire (tout au moins à ne pas développer) le transport aérien consommateur de kérosène. Le vote pour ce nouvel aéroport est clairement un vote pour le développement du transport aérien. On savait que le gouvernement agissait sans aucune cohérence avec ses engagements affichés pour l’environnement. On sait maintenant que le peuple, lui non plus, n’en a rien à battre ! Sans parler du massacre de 1600 hectares d’une zone importante pour la régulation de CO2 et la biodiversité. Dont acte, on s’assoit sur la COP21, on s’assoit sur la réduction des gaz à effet de serre, et on fonce vers le réchauffement climatique.

Non seulement on va dans le mur, mais en plus on accélère ! Et surtout, chacun pour sa gueule !

Je suis pourtant démocrate : la souveraineté populaire doit être respectée. Je suis donc d’accord par principe avec le fait d’être moi-même minoritaire, comme en ce moment pour l’aéroport (avec la réserve du périmètre du vote, puisqu’en l’occurrence je n’ai pas eu le droit de voter…).

Ces deux votes de la semaine dernière sont terriblement révélateurs. Au vu des arguments, pour ces deux scrutins comme pour les précédentes élections françaises et européennes (voir mes articles précédents), je ne comprends pas ce qui se passe. Je peux comprendre un rejet des gouvernants et des élites, puisque la situation de la majorité se dégrade. Mais je ne comprends ni les arguments ni les résultats constatés.

Cette bêtise ambiante me dégoûte… je me sens tellement décalé…

J’ai mal à ma démocratie…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dany - dans politique
commenter cet article

commentaires

Nico 11/07/2016 13:13

No comment... Tout est dit dans ton article, Dany.

Présentation

  • : Le blog de Dany
  • : Mes états d'âme, mes réactions par rapport à l'actualité, etc.
  • Contact

Recherche