Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 15:54

En ce 1er janvier, il est de tradition de souhaiter une bonne année et plein de belles choses à tout le monde...

D'abord, j'avoue que je n'ai pas envie de souhaiter cela à tout le monde! A ceux que j'aime, oui. Pour les autres, je garde pour moi ce que je pense...

Ensuite, je n'aime pas trop souhaiter des choses sans y penser vraiment. Je ne suis pas du genre à envoyer un sms ou un e-mail type à tout mon carnet d'adresses. Quel intérêt? Quelles pensées réelles adresse-t-on aux gens de cette manière?

Enfin, les mots traditionnellement choisis (santé, bonheur, amour, réussite), me rappellent d'abord les évènements douloureux de l'année écoulée, pour ma famille et pour mes proches.

J'ai -encore- vu des amis perdre un proche, fauché trop tôt, trop brutalement, par la maladie. Je pense d'abord à eux et à cette douloureuse injustice. Je pense ensuite qu'on devrait lutter contre les causes de ces maladies, avant de se souhaiter d'avoir de la chance pour passer au travers. Bien sûr, j'espère que mes proches auront cette chance, mais je ne veux pas m'arrêter là...

Je vois aussi trop de gens qui vivent une drôle de vie, sans avoir le temps de voir leurs enfants ni leur conjoint, tellement le travail a de place dans la vie. Je vois donc qu'ils ne sont pas heureux, que pour l'être ils devraient moins travailler. Mais je ne me vois pas leur souhaiter de moins travailler, car cela signifierait moins de revenus, donc probablement des difficultés pour boucler les fins de mois... De même, comment leur souhaiter une réussite professionnelle si celle-ci leur amène trop de responsabilités stressantes, avec son cortège de risques cardiovasculaires, de burn-out, etc. ? Pour autant, je pense très fort à ceux qui sont privés de travail, et j'ai peine à leur souhaiter d'en trouver car j'ai peur de remuer le couteau dans la plaie.. bon, là c'est fait... l'injustice est trop grande de voir des diplômés à l'ASS... tu te reconnaitras si tu me lis, gros bizoux!

Mais je vois bien que le noeud du problème socio-économique est là: l'équation qui lie la quantité de travail et la somme de revenus est mal équilibrée: certains n'ont pas le droit de travailler, tandis que d'autres travaillent trop pour des revenus tout juste suffisants pour survivre, alors que quelques-uns se gavent de toujours plus de pognon... pendant ce temps-là, nos médias complaisants et irresponsables nous montrent du doigt les "autres" qui "profiteraient" du système: étrangers, nomades, miséreux fuyant les guerres, etc. Je bous de voir tant de mes concitoyens qui ne se rendent pas compte que le problème réside dans les principes mêmes du capitalisme, et de la recherche de croissance à tout prix. Ceci est d'ailleurs vrai aussi pour les problèmes environnementaux et sanitaires, et cela rejoint ma préoccupation sur les maladies mortelles évoquées précédemment: si on évitait de polluer, on aurait moins de cancers. Les pollutions incessantes sont bien dues à cette recherche effreinée de croissance économique irraisonnée...

 

En résumé, bien sûr je vous souhaite à tous une bonne santé, du bonheur, de l'amour, de la réussite... Mais je vous souhaite cela de manière RA-DI-CALE (radical = qui vient à la racine): je vous souhaite surtout de vous rendre compte de l'origine de ce qui trouble votre santé, votre bonheur, votre réussite, votre amour, et je vous souhaite de trouver des solutions réellement durables.

 

Bonne année radicalement heureuse!

Partager cet article

Repost 0
Published by Dany
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dany
  • : Mes états d'âme, mes réactions par rapport à l'actualité, etc.
  • Contact

Recherche