Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 11:23

 

Ça y est ! Hier, 12 février, nous avons démonté le WC familial, et mis en place les toilettes sèches. Désormais, nous ne consommons plus d’eau du tout pour les toilettes. D’après mes calculs, c’est une économie de 15 à 30 m3 d’eau par an.

L’impact est double : premièrement c’est la ressource en eau qui est économisée. On puise moins dans la nappe phréatique. Et avec des saisons de plus en plus sèches, c’est important de faire attention. Les petits gestes (pendant le brossage des dents, ou le lavage des mains, …) sont dérisoires par rapport à l’ampleur du problème. Un WC, c’est déjà plus conséquent. Deuxièmement, c’est la qualité de l’eau qui est préservée : on ne la pollue pas avec nos excréments. Car dans une habitation, les excréments contaminent beaucoup l’eau, et sont très embêtants à épurer.

Ceci étant dit, il ne faut pas crier victoire trop vite. D’une part il y a encore plein de consommations d’eau à surveiller. En particulier il faudrait qu’on s’équipe de limiteurs de débit sur les robinets et douche. D’autre part il faut faire bien attention à la gestion du compost issu de ses toilettes sèches. Car il ne faut pas polluer la nappe phréatique, ni contaminer des voisins, avec le tas de compost !

Certains voient dans les toilettes sèches un retour en arrière, car nos grands parents ou arrière grands parents se souviennent de la corvée de "sortir le seau" chaque jour. Mais à l'heure du réchauffement climatique et des sécheresses de plus en plus fréquentes, et quand on voit les constats navrants de dégradation de la qualité des eaux, moi je pense que les toilettes sèches sont un progrès. Sortir le seau n'est pas qu'une corvée, c'est un geste pour éviter plus tard de choisir entre la douche et les WC, ou pire entre boire et se laver...


Partager cet article

Repost 0
Published by Dany - dans environnement
commenter cet article

commentaires

sampeur 05/04/2012 15:36

J'ai juste une question qui me taquine,que fais tu des dechet créé par tes toilettes sèche???

Dany 05/04/2012 15:55



ces "déchets" passent un an à composter seuls (seuls = pas mélangés à d'autres déchets végétaux). Ensuite ils passent un an mélangés aux déchets végétaux "autres" (autres = tonte de pelouse,
déchets de cuisine, fumier des volailles (j'ai des poules et des oies), feuilles mortes, ...).


Et la troisième année, le compost sera épandu selon les besoins, c'est à dire qu'il fertilisera le sol, soit dans le potager, soit dans le pré qui me sert à faire du foin, soit au pied des
fleurs, arbres fruitiers, etc...


Pour ceux que ça rebute, au bout de 2 ans il n'y a largement plus aucune trace visible de l'aspect d'origine... En fait au bout d'un an on ne voit plus que les morceaux de bois pas encore assez
dégradés. Et sachez que les rejets de station d'épuration des villes sont épandus sur les champs qui servent à faire des céréales (puis de la farine, du pain, etc...) bien plus rapidement que ce
que je vais faire... et sans aucun risque sanitaire, puisque les rejets sont assainis par leur passage en station d'épuration.


 



Tonton baloo 05/03/2012 10:50

Dany.

Je confirme, 30 à 35% de l'eau consommée dans une maison c'est les toilettes. Les toilettes sèches sont une solution pour réduire la consommation d'eau. Toutefois comme tu le dis si bien il faut
une bonne surface d'épandage car si on reproche aux agriculteurs intensifs d'avoir pollué l'eau en épandant trop de déjection sur des petites surfaces, il faut éviter de tomber dans les mêmes
travers.

Donc des toilettes sèches que si on a suffisamment de terrain à cultiver, ce qui ne pose pas de problème chez vous! Mais comme tout ce qui va sans dire c'est toujours mieux en le disant!

A bientôt!

Présentation

  • : Le blog de Dany
  • : Mes états d'âme, mes réactions par rapport à l'actualité, etc.
  • Contact

Recherche